20 ans de Groland @ MIAM – Sète

 

Le Musée International des Arts Modestes (MIAM) de Sète accueille la célèbre émission satirique de canal+.
La finesse légendaire de ce programme nous pousse bien entendu à adapter pour un temps le ton de cet article pour t’immerger un peu plus, toi lecteur, dans ce monde haut en couleur et dans lequel le bon goût et la grivèlerie sont légion…
Plus qu’une rétrospective c’est une invitation à « pénétrer » un univers chat(te)oyant et (trés) « lourd » de sens, où les détournements vont bon (arrière)train, les blagues potaches s’enchaînent donc à la vitesse d’un lapin au sexe hypertrophié en pleine bourre.
« Critique acerbe et regard incisif sur la société de consommation moderne où la politique et le capitalisme sont cul et chemise, etc… » c’est ce que vous pourriez lire si vous êtiez sur un autre blog qu’Emporium.
Les fans de l’émission seront comblés, voire ravis, les autres seront tantôt amusés, tantôt choqués, dégoutés, voire humiliés par les installations interactives proposées au spectateur, invité d’une heure sur le sol grolandais.
Véritable dimension parallèle dans laquelle la liberté de ton et l’excés permettent aux auteurs de tirer à boulets rouges sur des icônes déformées de la politique et du showbiz, Gromiam puisque c’est le nom de cette exposition est l’occasion passer un moment cocasse en famille (ou pas).

 

Artistes présents :

Gilles Barbier, Ben, Pascal Bernier, Roman Cieslewicz, Nicolas Darrot, Wim Delvoye, Damien Deroubaix, Dr Courbe, Ernest T, Hans Peter Feldman, John Isaacs, Claude Lévêque, Guy Limone, Elina Merenmies, Vincent Olinet, Damian Ontiveros, Eric Pougeau, Samuel Rousseau, Javier Tellez, Fabien Verschaere.

A l’entrée le ton est donné, « le majeur inséré permettra de voir la voie s’éclairer » pourrait-on composer.

Luc Weissmuller dit « Fayo », peintre officiel de la présipauté retrace la vie de « notre président » à travers un nombre conséquent de peintures dans lesquelles la bande dessinée, spécialité de l’auteur, fait loi.

Suivez le guide…

Les photos étant autorisées, cette installation permet au visiteur de poser, sans retenue, entre les fesses de notre président, avoir la tête dans le cul du président ça n’a pas de prix…

Les grandes enseignes de chez nous ont leur équivalent grolandais, un peu comme Dick Rivers et Elvis Presley.

Rapidement on comprend que le volume a son importance et que la sculpture a le vent en poupe au MIAM.

Les éléments de décor et maquettes utilisés ou non, dans l’émission ou non.

Damien Deroubaix bascule la vache Milka, la marmotte ne mettra plus jamais le chocolat dans le papier d’alu de la même façon.

Restons dans les desserts et dégustons cette appétissante pâtisserie de Vincent Olinet. Les eprits les plus mal tournés auront bien entendu saisi la référence à la célèbre tour de Pise.

Le guide du queutard 2012

L’origine du monde version 2.0

Le trésor de la came le rouge, saisie record de la douane grolandaise.

Damian Ontiveros Ramirez a demandé à des prostituées de dessiner des pénis, on peut ainsi se rendre compte à quel point la routine atténue le sens de l’observation et que même des professionnelles peuvent s’emmêler les crayons. Il est aussi amusant de constater qu’au premier abord la plupart des visiteurs pense avoir à faire à des dessins d’enfants.

Au Groland la chasse est ouverte toute l’année, et les accidents sont courants, Pascal Bernier a choisi quant à lui de soigner les animaux, premières victimes de ce noble sport.

L’épicerie de Groland permet de refaire le plein de denrées indispensables, quel bonheur, au petit matin, avec ses enfants, de lire ensemble les paquets de biscottes ou la boite de sucre.

Terminons cette visite comme certains terminent leur vie, par une épitaphe, bienveillante et d’une douceur réconfortante.

 

La suite ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *